La Croisée des Chemins, par Jan Yoors - Les Lectures de Mirandoline

Menu:

La Croisée des Chemins, par Jan Yoors

Picture
Jan Yoors était, en 1934 un jeune Flamand, fils unique de parents artistes d’Anvers. A douze ans il rencontre un campement de Tsiganes en bas de sa rue. Il les suivra, avec l’accord de ses parents, pendant six ans et vivra avec eux. Merveilleuse intégration auprès des Roms Lovasa, apprentissage de la vie des nomades, et bien plus : initiation totale aux coutumes, aux secrets, au bonheur d’être Rom. Bref, ce sera un tissage de profonde et durable amitié. Cela s’est passé entre 1934 et 1940.

Puis vint la Guerre.

Jan Yoors, Flamand avec les Roms, devient un maillon important dans les réseaux de la Résistance en France. Il verra plusieurs de ses frères Roms disparaître, envoyés dans les camps nazis, où 600 000 Tsiganes seront exterminés. Le livre se termine lorsqu’il rejoint Madrid avec des fugitifs, après avoir traversé les rudes Pyrénées, sous la neige.

J’ai lu ce livre d'un trait, il y a quelques années, et puis je l’ai offert à un ami, lui-même ami de Tsiganes. Le souvenir de ce témoignage m’est resté.

Aujourd’hui, ma commande est arrivée ! C’est ma fille désormais qui est plongée dans la lecture…

Picture
Retour à 1939-1945