Neiges bleues, par Piotr Bednarski - Les Lectures de Mirandoline

Menu:

Les Neiges bleues, par Piotr Bednarski

Picture
"Comme toujours le malheur, le gel arriva sans prévenir. Une seule nuit lui suffit pour ouvrir son portail d'argent et semer soigneusement partout ses graines mortifères. Une oreille sensible pouvait percevoir un chuchotis comme celui du blé qui glisse dans la goulotte d'un moulin. Cela signifiait que la température était tombée en dessous de moins quarante degrés. La neige se fit bleue et la limite entre terre et ciel s'estompa." (p. 89)

"Beauté", est le surnom donné à sa mère par les détenus du camp en Sibérie. Le petit Piotr a huit ans.

Son père est un survivant des 15 000 officiers polonais qui ont été massivement et sauvagement massacrés en avril 1940 sous l'ordre de Staline à Katyn (Biélorussie), après le partage de la Pologne entre Hitler et Staline. (Voir sur le même site : Le Massacre de Katyn, dans la rubrique 1939-1945)

Après quoi les familles des officiers polonais, les femmes, les vieillards, les enfants, soit 250 000 personnes sont déportées en Sibérie dans des camps où ils doivent survivre, ou mourir.

Le petit garçon côtoie la mort, la violence, la haine, la jalousie, aussi la faim et le froid. Toujours les mêmes masques que l'histoire a véhiculés dans notre monde du XXème siècle.

Mais Piotr a la fraicheur d'un enfant polonais, il survit dans ce camp de déportés avec l'innocence d'une âme pure et qui "vit selon son coeur" (p.187).




Depuis vingt ans, un brouillard rouge s'étale,

Il couvre tout et en barreaux se change ;

Moi, je vous sortirai de ces rouges étoiles,

Je m'en vais vous absoudre de ce magma étrange. (p.101)





Picture
Retour à 1939-1945