Journal d'un loup, par Mariusz Wilk - Les Lectures de Mirandoline

Menu:

Mariusz Wilk, Journal d'un loup


Picture
Mariusz Wilk, journaliste polonais, a écrit en 1999 Le Journal d’un Loup, après dix années passées dans l’archipel des îles Solovki, située en Mer Blanche.

C’est la fin de l’URSS. La population, oubliée par le gouvernement, tente de reprendre péniblement une vie nouvelle. Mais la pauvreté est épouvantable, on se perd dans le froid, la solitude, l’alcool et parfois le suicide. Quelques moines, pourtant, ont réintégré le monastère orthodoxe, cet important sanctuaire qui avait été transformé en 1923 en camp de travail soviétique. C’est ici que plus de dix mille personnes avaient perdu la vie dans des conditions effroyables. Très peu ont survécu et nous ont livré leur poignant témoignage (rappelons-nous par exemple C'était ainsi, de Youri Chrikov, La Veilleuse des Solovki de Boris Chiriaev, ou encore Les Ténèbres, de Oleg Volkov).


Mais la Russie est éternelle, et Mariusz Wilk transmet par son récit savoureux, riche de culture et d’histoire, une espérance de ce pays qui ne sera jamais démentie. (Lire aussi du même auteur La Maison au bord de l’Oniego, Dans les pas du Renne).


Picture
Retour à Voyages